Vous cherchez à acheter ? Voici les quartiers résidentiels les plus recherchés de Détroit en 2021

La pandémie de COVID-19 a peut-être changé les façons de faire des affaires, mais elle n’a pas beaucoup nui au marché immobilier de Détroit, car les taux d’intérêt restent bas et la demande continue de dépasser l’offre. »Cela a permis au marché de se maintenir comme avant le COVID-19″, . « Nous avons été très surpris de la façon dont le marché a résisté ».

Le marché du logement dans le sud-est du Michigan a été solide malgré une économie qui a dévasté les petites entreprises et fait perdre leur emploi à de nombreuses personnes. Selon Realcomp, en novembre, les ventes de logements ont augmenté de près de 12 % par rapport à l’année précédente dans la région métropolitaine de Détroit. Dans la ville de Détroit, les ventes ont diminué de 10 % (après avoir augmenté de près de 20 % en septembre). Mais en novembre, le nombre d’inscriptions était en baisse de 45,8 % alors que le prix de vente médian avait grimpé de 45,5 % par rapport à 2019, un déséquilibre persistant entre la demande et l’offre.

Les agents immobiliers ont de plus en plus recours aux visites virtuelles, qui permettent aux acheteurs de se faire une idée suffisamment précise d’un lieu pour qu’ils fassent des offres sans jamais y mettre les pieds.

« Les visites virtuelles sont devenues très importantes. Beaucoup de mes clients achètent des propriétés sans les voir », explique Kevin Goujon agent et propriétaire de Frenchy Invest et du Goujon Group.

« Les gens les achètent et la première fois qu’ils les voient en personne, c’est lors de l’inspection. Il faut être créatif. »

Lorsque les maisons sont visitées, les précautions habituelles sont prises : masques et désinfectants abondent et des limites de capacité sont en place. Les agents immobiliers soulignent que, même si leurs clients s’appuient de plus en plus sur la technologie pour acheter une maison, il s’agit toujours de créer une bonne expérience pour les acheteurs et les vendeurs.

Voici les quartiers à surveiller:

East English Village

Ici les maisons de haute qualité et plus authentiques sur le plan historique se vendent rapidement dans la ville. Aucun Changement prevue en 2021.

Chaque fois qu’un produit construit au milieu du siècle est mis sur le marché, il disparaît en deux jours », dit-il. « Et plus la maison est originale, mieux c’est. Ne la gâchez pas en recouvrant votre cuisine de peinture grise et blanche. »

Les maisons de charme construites dans la première moitié du XXe siècle sont un domaine dans lequel Détroit excelle, d’un bout à l’autre de la ville. Un quartier comme East English Village est une zone à surveiller en 2021.

East English Village est un quartier qui figure en bonne place sur les listes des agents immobiliers depuis quelques années et cela ne va pas changer de sitôt.

« Dans East English Village, vous avez ces grandes et belles maisons qui se vendent pour pas grand-chose. Et vous êtes proche des Gros axes et de toutes les commodités qui s’y trouvent », dit Kevin Goujon « Ils ont tous un grand potentiel là-bas ».

Bien sur Mr Goujon est honnete.. Il y a un certain nombre de communautés du côté est qu’il désigne comme des points chauds de l’immobilier pour 2021. Ces quartiers comprennent Jefferson Chalmers, Pingree Park et la zone située juste à l’est d’Indian Village.

« Dans certains de ces quartiers, comme East English Village, il est préférable d’acheter une maison existante, plus belle que ce que le même prix pourrait construire pour une nouvelle maison », explique encore Mr Goujon.

Les prix de construction sont trop élevés pour recréer ces maisons. »

Sud-ouest de Détroit

L’une des tendances engendrées par la pandémie de COVID-19 est que les consommateurs se concentrent davantage sur les maisons unifamiliales avec des jardins à eux. Les gens travaillant à domicile, on assiste a une plus grande demande dans les quartiers plus spacieux situés à l’extérieur du centre-ville plutôt que dans les condos et appartements empilés du centre de Détroit.

C’est le résultat, du fait que les gens n’ont plus besoin d’être à proximité de leur travail en centre-ville. Alors pourquoi ne pas profiter d’un peu d’espace personnel ?

Les bars, restaurants et lieux de divertissement fermés n’aident pas.

« Comme beaucoup de gens travaillent à domicile, cela affecte le marché des bureaux, qui affecte ensuite le marché du logement. Verrons-nous les gens retourner dans leurs bureaux ? Si c’est le cas, ils voudront toujours vivre à proximité du centre-ville », explique M.Goujon

« Il y a une corrélation directe entre la fermeture des bars et des restaurants et le fait que les gens veulent vivre en centre-ville. »

L’une de ces zones est le réseau de quartiers qui constitue Southwest Detroit. Situé à l’extérieur du centre-ville, Southwest Detroit comprend des quartiers comme Hubbard Farms et Mexicantown, des quartiers que les agents immobiliers comme Mr Goujon se retrouvent de plus en plus à faire visiter à leurs clients.

Si quelqu’un ne trouve pas de logement dans le grand centre-ville, dit-il, il y a de fortes chances que Southwest Detroit soit le prochain endroit où il ira.

« J’ai vendu des maisons dans le sud-ouest de Détroit et j’aime beaucoup ces quartiers. Les maisons sont bien entretenues. Il y a un grand sens de la communauté. Il y a de bonnes bases, une bonne architecture »

« C’est un endroit cool et en devenir. Et il y a d’excellents aspects commerciaux sur Michigan Avenue et dans la zone autour de Clark Park. »

Corktown et North Corktown

Bien que la popularité accrue des maisons unifamiliales observée par les agents immobiliers puisse indiquer des quartiers en vogue en dehors du centre-ville, les agents immobiliers comme Kevin Goujon restent très favorables au centre-ville et à ses quartiers proches. La transformation complète de Brush Park, par exemple, avec plusieurs blocs de condos et de maisons en rangée flambant neufs, devient un quartier de plus en plus populaire pour les médecins, les avocats et les athlètes professionnels qui s’installent de plus en plus fréquemment dans la ville, dit-il.

« Nous constatons une plus grande demande sur le marché du luxe », ajoute-t-il.

M. Goujon reconnaît néanmoins que la tendance du COVID-19 de l’année dernière est à la maison individuelle. Cependant, pour être juste, les agents immobiliers que nous avons interrogés s’attendent tous à ce que le marché des appartements et des condominiums du centre-ville rebondisse lorsque la pandémie sera maîtrisé pour de bon.

« J’ai vu beaucoup de croissance dans les quartiers », dit Kevin. « Pendant longtemps, l’accent a été mis sur le centre-ville. Mais les gens sont de plus en plus intéressés par les maisons individuelles. »

Même si ce n’est pas une nouvelle pour tout le monde – et s’ils ne sont pas considérés comme le centre-ville, ils sont certainement adjacents au centre-ville – les quartiers de Corktown et North Corktown deviennent des endroits encore plus populaires sur le marché de l’immobilier. Et si Corktown a longtemps été un favori, avec sa situation centrale, son quartier commercial dynamique et son caractère historique largement intact, North Corktown est resté à la traîne à cet égard.

Alors que des projets novateurs d’aménagement du territoire, tels que des fermes urbaines, ont permis d’ancrer les parcelles vacantes de North Corktown ces dernières années, le quartier commence à accueillir de nouveaux projets de construction. Les agents immobiliers s’attendent à ce que l’année 2021 ne fasse qu’accroître la popularité des biens immobiliers de North Corktown, car la transformation par Ford Motor Company du Michigan Central Depot et des pâtés de maisons environnants en un campus de la mobilité du XXIe siècle pourrait modifier radicalement les quartiers voisins, sur le plan social, économique et autre.

Récemment un client a conclut la vente d’une maison nouvellement construite à North Corktown pour 390 000 dollars. C’est une phrase qu’il aurait été difficile d’imaginer il y a 10 ou 12 ans.

Avec Ford et la gare, nous verrons beaucoup plus d’activité et de construction par ici. D’une certaine manière, cela ne semble pas réel sans toutes ces personnes, mais cela commencera à prendre forme milieu 2021″, déclare CKevin G.

« Il sera intéressant de voir comment cela se passe là-haut. Chaque fois que vous avez un hyper-développement comme celui-ci, les choses peuvent se détraquer. Comment tout va-t-il s’intégrer avec les personnes déjà présentes, ou esthétiquement avec les maisons existantes, ou en ajoutant une nouvelle densité ?

« Il y a beaucoup de terrains vacants là-bas, probablement les terrains les plus vacants les plus proches du centre-ville ».




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s